Exposition “Esclavage. Mémoires normandes”

Depuis le 10 mai, Journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition, et jusqu’au 10 novembre 2023, l’exposition “Esclavage. Mémoires normandes” se déroule à la fois à Rouen, au Havre et à Honfleur. Reconnue d’intérêt national par le Ministère de la Culture, elle retrace l’histoire encore peu connue du rôle de la Normandie dans l’esclavage et la traite d’esclavse entre le XVIe siècle et le XIXe siècle.

Or, nous le savons : les perles en verre ont fait partie intégrante du commerce triangulaire, c’est la raison pour laquelle cette exposition conjointe nous intéresse particulièrement.

D’une terre à l’autre

L’exposition D’une terre à l’autre au musée Eugène Boudin à Honfleur propose d’ailleurs parmi ses oeuvres un exemple d’échantillon de perles en verre, de différents types, utilisées comme marchandise d’échange contre les captifs et captives à la fin du XVIIIe siècle.

Au prix d’une pacotille, une perle, une vie.

Pour rappeler l’importance de ces perles dites “de pacotilles” dans la traite, une oeuvre mémorielle sera dans la ville d’Honfleur, intitulée “Au prix d’une pacotille, une perle, une vie”. Des miliers de perles seront utilisées pour former une ancre de la mémoire, qui sera visible dans la ville.

Informations

  • Rouen : L’envers d’une postérité. Musée industiel de la Corderie Vallois.
  • Le Havre : Fortunes et Servitudes. Hôtel Dubocage de Bléville.
  • Honfleur : D’une terre à l’autre. Musée Eugène Boudin.

Livre de l’exposition



Citer ce billet
Louise Bonvalet (2023, 19 juin). Exposition “Esclavage. Mémoires normandes” PerMA. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/st2j

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.