Visite du Moulin de la Porte d’Argences (Calvados)

Les 24 et 25 juin derniers, le Moulin de la Porte d’Argences a ouvert ses portes au public, comme chaque année lors des Journées du Patrimoine de Pays et des Moulins. C’est grâce à l’Association des amis du Moulin de la porte d’Argences que le public peut apprécier cette visite.

En plus de la visite même du moulin (avec démonstration de production de farine), l’Association propose une collection d’objets divers liés à la production de perles en verre à Argences au XIXe siècle ! En effet, la ville a été dotée pendant environ 70 ans d’une usine fabriquant des perles en verre, sous la direction de la famille Déléan. Installée en 1857 par Benoît Déléan et sa femme Louise Garry, l’usine est active jusqu’en 1925.

Les recherches d’une érudite

Nous n’avons pour l’instant pas retrouvé les archives de cette usine, et il est fort possible que les fonds aient été perdus. Cependant, en 1993, une érudite locale, Madame Bremenson, a effectué un gros travail de recherche sur la fabrique et a été capable de retrouver des objets, des documents et des témoignages, permettant ainsi de ne pas faire tomber dans l’oubli l’histoire de l’usine du village. C’est à ces recherches que nous avons eu accès, grâce à l’aide de l’Association des amis du Moulin de la porte. En effet, l’association a été la seule à accepter de récupérer la documentation créée par Mme Bremenson dans la région.

Parmi les objets récupérés, nous avons pu voir par exemple un véritable métier à perles, qu’utilisaient les “perleuses” de l’usine chez elles, prêté par la famille Déléan à toutes ses ouvrières.

Les perles fabriquées à Argences et dans les villages aux alentours étaient ensuite envoyées vers Paris et/ou vers le continent asiatique.

Beaucoup d’informations récoltées par Mme Bremenson nous permettent ainsi d’en apprendre plus sur cette fabrique de perles du Calvados, très peu connue du monde universitaire.

Nous remercions chaleureusement l’Association et ses membres, et tout particulièrement Monsieur Jobard, pour l’accueil qu’ils nous ont réservé et pour l’accès à leur documentation sur cette fabrique de perles.
Les locaux de l’association, étaient en péril il y a quelques semaines dû à une volonté du maire de louer le moulin millénaire. Heureusement, cette location n’a pas eu lieu, et l’association continue pour l’instant de mettre en valeur le patrimoine de leur ville. Nous souhaitons donc une longue vie à l’association et au moulin d’Argences.

Site web de l’Association



Citer ce billet
Louise Bonvalet (2023, 27 juillet). Visite du Moulin de la Porte d’Argences (Calvados). PerMA. Consulté le 21 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/st2k

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.